Archives par mois : janvier 2015

Petit point sur l’actualité :

Impossible de m’exprimer à chaud sur la série d’attentats qui occupe notre actualité... il n’est de toute façon jamais bon de parler sous le coup de l’émotion...
Mon indignation et mes émotions sont... je ne trouve pas de mot... mais ça me parait inutile de parler de ça, je n’en ai pas le talent, trop de gens l’on fait mieux que moi.
On trouve des textes indignés partout avec plus ou moins de perspicacité... et on y lit de tout... les médias, toujours avides d’audimat, nous inondent d’une logorrhée verbale et écrite, pour le moins redondante, dont on se demande qui ça sert au final.

Par contre, il est nécessaire, pour les personnes qui me suivent, de clarifier ma position par rapport au dessin d’humour et au dessin de presse.
Mon personnage Emma la cigogne a besoin également de recentrage et de clarification.

Le dessin d’humour diffère du dessin de presse (ou d’opinion), en ceci que le premier a pour unique but de faire rire et au plus d’aider à prendre du recul à propos de certaines situations, faits où attitudes.

Le dessin de presse, où d’opinion, quant à lui, dénonce, entre dans la bagarre et a besoin pour s’exprimer de s’informer en permenance sur nos faits de société, de politique et autres dogmes où croyances... souvent en ridiculisant une cible... c’est un humour grinçant et acide... indispensable je le reconnais... seulement, pour ma part je n’y suis pas à l’aise. Ce n’est pas le rire que j’aime et qui me fait du bien. J’élève le doute en vertu et me méfie de mes certitudes. Pour comparer ces deux types d’humour, prenons le domaine de la chanson. Vous trouverez des artistes qui vous feront des chansons belles, dont les mots sont choisis pour leur sonorité et la poésie qu’ils évoquent... elles apportent du bonheur et élèvent l’âme... je pense à Trenet, Gainsbourg, Barbara et autres Bashung...
Ces chansons passent le temps, elles entrent dans l’intemporel...

Puis il y a les chansons «à texte», d’auteurs engagés, dont les mots véhiculent des idées, où dénoncent, certainement avec raison...
C’est un autre métier, et la poésie, la musique ou l’art... sont souvent très loin... ce qui fait que ça vieillit très mal.
Je ne sais pas vous, mais moi, je n’y prends pas toujours du plaisir...

Je n’étais pas lecteur assidu de «Charlie», mais par solidarité, je m’y abonnerai et je pense que beaucoup  en feront autant, ce qui relancera cette revue, moribonde d’après les infos avant l’attentat...
Comme quoi certaines actions générent parfois des effet opposés... autre effet opposé, à présent, par compassion, on aime la police... il y a une forme d’humour là... non ? ...à la prochaine contredanse, on laissera un pourboire...

Alors, dessinateur d’humour et non dessinateur de presse, l’envie de faire un dessin, n’était pas là... J’en déduis, que je n’arrive pas à rire de tout... et certainement pas avec tout le monde...
Si le public que vous aimeriez toucher, n’a ni humour ni sens de la dérision, ça parait vain et je n’en ai pas trouvé l’energie... mais bon, il faut dire que jai vu passer d’excellents dessins... de presse.

Une phrase courte, un bon dicton, ou un proverbe, peuvent être des raccourcis aussi cinglant qu’un bon dessin. Voici les trois qui me viennent à l’esprit à propos de cette actualité :

Le court slogan d’Hara qui rit : «Le journal bête et méchant», qui qualifie parfaitement ce qui vient de se passer... en 2015 quand même...

Une phrase attribuée à Voltaire : «Je ne suis pas d’accord avec ses idées, mais je me battrais jusqu’à la mort pour qu’il puisse les exprimer», la meilleure synthèse sur la liberté d’expression.

Et pour finir, une phrase d’un autre extraterrestre Albert EINSTEIN : “Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.”, qui se passe de commentaire tant c’est limpide... et même drôle... génie oblige.

 

Le point sur EMMA :

Emma mon personnage, cigogne acariâtre est toujours en colère... c’est vrai ! est toujours indignée, c’est vrai aussi !... mais attention : jamais de haine !
La colère et l’indignation sont des sentiments moteurs qui peuvent faire évoluer les choses...
La haine, que ces actes odieux, voudraient bien initier... est une déviance pathologique et malsaine...
Emma n’a pas et n’incitera jamais à la haine !....

Comme c’est le moment de faire un petit point sur ce personnage, allons-y !
Emma ne représente rien d’autre, si ce n’est nous tous !... dans nos points communs et aussi dans nos différences !
Elle ne représente en aucun cas «l’Alsacien» ou un soi-disant esprit «Alsacien», comme je l’entends souvent dire... (là je vais en décevoir quelques uns...).
Elle n’est pas «corporatiste»... Emma, c’est toi, citoyen du monde, qui que tu sois, si tu partages son indignation et surtout son humour...
C’est probablement pour ça que tant de gens «différents» se reconnaissent en elle... Par pitié, ne la mettez pas dans une boite, avec une étiquette !... C’est pas de sa faute si elle habite l'Alsace et aime sa région.
Avant de mettre le doigt où ça fait mal, Emma a surtout besoin de vous faire rire... de vous faire prendre du recul, de voir les choses de plus haut, comme elle, lorsqu’elle plane audessus de nos têtes...

Si le dessinateur de presse doit être passionné par la lecture de journaux pour suivre les événements médiatiques, ce n’est pas mon cas, loin s’en faut...
Pour caricaturer ma pensée, je ressens la plupart des médias comme des instruments de bourrage de mou et de formatage.
S’il sont indispensables, en abuser n’est pas bon pour notre équilibre.
Il faut garder du temps de lecture pour d’autres sources que l’actualité... il y a des moyen plus performants pour s’instruire... et s’élever...

Donc pour Emma, idéologies politiques et autres dogmes religieux, c’est pas sa tasse de thé... et si, comme c’est déjà arrivé, elle est récupérée par des courants de pensées «extrèmes»... qui n’assument pas leurs torchons, en signant en son nom, elle se défendra méchamment.... usurpation d’identité et délit de contrefaçon, sont des délits lourdement sanctionnés... Tout ça pour vous demander de me communiquer toute parution suspecte au nom d’Emma...

Vous savez quoi ?... ça me fait ch... de parler comme ça avec ostentation et sérieux... c’est pas mon rôle...
Je vais arrêter ces conneries, et je vais vite faire un petit dessin rigolo pour soigner ma tristesse... et la vôtre... je l’espère en tous cas...

Colombe111

Bisous !

Champol